Suivis des réalisations

Fin septembre 2018

– 228 Latrines sont construites :

40 à N’Diafatte Sérère (village terminé)

60 à N’Diafatte Escale (/85)

55   à N’Diafatte Peuls (/100)

30 à Ndiathiang (village terminé)

35 à N’Diafatte Beyrouth  (village terminé)

5 Keur Socé (pour une école)

3 Keur Waly (pour une école)

Fin décembre 2017

– 218 Latrines sont construites :

40 à N’Diafatte Sérère (village terminé)

55 à N’Diafatte Escale (/85)

50   à N’Diafatte Peuls (/100)

30 à Ndiathiang (village terminé)

35 à N’Diafatte Beyrouth  (village terminé)

5 Keur Socé (pour une école)

3 Keur Waly (pour une école)

Fin septembre 2016

– 178 Latrines sont construites :

40 à N’Diafatte Sérère (village terminé)

35 à N’Diafatte Escale

30   à N’Diafatte Peuls

35 à N’Diathiang (village terminé)

30 à N’Diafatte Beyrouth

5 Keur Socé (pour une école)

3 Keur Waly (pour une école)

Activites-mef-recapitulation

 

Fin juin 2014 : 10 nouvelles latrines ont été construites
dont 5 à N’Diaffate Berouth et 5 à N’Diathiang

 

Situation fin 2013

100 Latrines sont construites :

40 à N’Diafatte Sérère (village terminé)

10 à N’Diafatte Escale

5   à N’Diafatte Peuls

25 à N’Diathiang

20 à N’Diafatte Beyrouth

 

– Séances de Nutrition :

1x/mois dans dans 5 villages touchant chaque fois 100 enfants

 

– Sensibilisation au lavages des mains et à l’hygiène :

3 séances dans 5 villages, touchant des centaines de personnes

———————————————————————

Situation au 15.11.2012 

– les latrines

A N’Diafatte Sérère : + 10 latrines construites, 40 latrines en tout, village terminé

N’Diathieng : + 5 latrines construites, 20 sont construites, il en reste encore 15 à construire.

N’Diaffate Beyrouth : 10 latrines sont construites

En tout 70 latrines construites en fin d’année, il reste encore beaucoup à faire.

 

– « Causeries » Nutrition, préparation et distribution de repas équilibrés :

9 séances de février à octobre dans 3 villages, et cela touche chaque fois 100 enfants.

 

– Lavages des mains : sensibilisation, démonstration et distribution de matériel et savon : 4 séances dans les villages.

 

Les prix des marchandises et de l’essence ne cessent d’augmenter.

Les transports deviennent parfois scabreux, à cause de l’état des routes.

Cette année il y eu énormément de pluies qui ont causé passablement d’inondations et causé beaucoup de tort aux cultures. Les récoltes ne sont pas bonnes, car les plantations ont été ravinées, il y aura un sérieux manque de nourriture en mai-juin  prochain. Cette année il y eut de l’aide de CARITAS et c’est tout, rien du gouvernement.

——————————————————

Etat de la situation 8.04.12 (jour de Pâques)

Latrines :
N’Diaffate Serere : en plus des 20 latrines déjà construites auparavant, 10 nouvelles sont construites en 2012, au total pour ce village : 30 latrines.
N’Diathiang : 10 latrines sont finies, en cours de construction 5 latrines, prévu ⇒ 30 latrines en tout
N’Diaffate Berouth : 5 latrines construites en 2012, 5 sont en cours. prévu ⇒ 30 latrines en tout

N’Diaffate Escale : l’année dernière 5 latrines sont construites à l’école et au dispensaire
Sont construites en tout pour l’instant (8.04.2012) 30+10+5+5=50 latrines
A construire encore cette année avec l’argent apporté 20 latrines pour arriver à 70 en 2012.
Pour la suite, il y aurait encore 5 autres villages avec une trentaine de latrines par village.

Nutrition :
3 séances de nutrition par village pour les 3 premiers mois de l’année, donc 9 séances dans les villages N’Diaffate Serere N’Diathiang N’Diaffate Berouth

Lavage des mains : Marie-Fernande est allé chercher du matériel à Dakar (voir photos), Elle a pu organiser 3 jours de sensibilisation dans 3 villages – profitant d’une grande fête villageoise de lutte (plus de 3000 participants) -, pour apprendre l’importance de l’hygiène des mains à la population surtout après avoir été au toilette, avant de préparer les repas et de manger.

A N’Diaffate Serere : l’école est très abîmée, 8 classes, il y aurait un besoin urgent de refaire la cuisine – il n’y a pas de cantine-, une clôture, car souvent des animaux passent et c’est un danger pour les enfants. (estimation des besoins à 8’000.- Frs)

 ———————————————

Mai 2011 (selon téléphone avec Marie-Fernande Sarr le 19.05.2011) :

5 latrines supplémentaires ont été construites à N’Diaffate Escalle à l’école et au dispensaire o?u il n’y en avait même pas jusqu’à présent

5 latrines sont en construction à Ndiatchang avec la contribution que nous avons obtenu des femmes des Nations Unies grâce aux relations de Johanna Eilers, membre de notre Comité

10 latrines sont encore à construire à N’Diaffate

Fin juin 2010 : 20 latrines sont construites dans le village de N’Diaffate. D’autres sont prévus, et de manière la plus urgente pour l’école et le dispensaire du village qui n’ont pas de toilette. Voir les photos

Une « causerie » chaque mois a eu lieu dans ce village avec des femmes pour leur apprendre une alimentation équilibrée avec les moyens du bord et préparer des repas partagés avec les enfants. En juillet ces problèmes d’alimentation deviennent plus cruciaux à cause de la « soudure »  saison sèche – hivernage. Fin 2010 : 10 causeries ont été organisées à N’Diaffate avec distribution de repas à 100 enfants chaque fois.

———————————————

Marie-Fernande aurait vraiment besoin d’un véhicule adapté pour se rendre dans les villages pour les travaux et pour amener du matériel, si possible un 4×4 pour éviter de s’ensabler.

En juillet 2012, Marie-Fernande a reçu d’une personne privée un moment assez conséquent pour acheter un véhicule adapté. Elle est très contente et infiniment reconnaissante.